Consignes de Sécurité

Catastrophes naturelles

Les îles de l’OECO sont des îles vulnérables parce qu’exposées à plusieurs phénomènes naturels qui peuvent être dangereux (séisme, cyclone, inondation, mouvement de terrain, volcanisme, tsunami) .

La période cyclonique débute au mois de juin et se termine au mois de novembre. Pour se tenir informé de l’activité cyclonique, veuillez consulter les sites www.tibleu.com et www.nhc.noaa.gov

Drogue

La zone des Caraïbes est une plaque tournante de trafic international. La possession de drogue, même en petite quantité, et même s’il s’agit de drogues douces (marijuana, cannabis) n’est pas autorisée. Elle est punie d’amendes voire de peines d’emprisonnement.

Sécurité

Les touristes se rendant dans ces îles devront être vigilants lors de leur séjour en raison d’une montée de l’insécurité.Les vols y sont fréquents. Ils peuvent être accompagnés de violences.

Il est recommandé de suivre les consignes suivantes :

  • éviter les signes extérieurs de richesse tels que bijoux et tenues vestimentaires de valeur qui attirent l’attention et la convoitise ;
  • être particulièrement vigilant lors des opérations de retrait aux distributeurs de billets ;
  • en règle générale, ne pas circuler seul à pied, de nuit, particulièrement dans les endroits isolés,
  • vérifier avant le départ le niveau de sécurité offert par les hôtels locaux, celui-ci pouvant varier selon la catégorie des établissements
  • déposer au coffre de la réception de l’hôtel, si les chambres ne disposent pas d’un coffre individuel, les documents de voyage, les passeports et les valeurs, tout en conservant sur soi une photocopie de son passeport et de ne se déplacer qu’avec le strict nécessaire. De même, il convient de ne pas regrouper dans un seul sac les valeurs et documents administratifs.

Pour les plaisanciers, se montrer prudent lors des mouillages en dehors et à l’intérieur des marinas.

Santé


Leptospirose :

Il s’agit d’une maladie potentiellement grave, transmise par les déjections de certains animaux (dont les rats) qui contaminent le sol et l’eau. Afin de minimiser tout risque de contamination, il convient d’éviter le contact avec les eaux souillées ou les eaux d’égouts, de veiller à une hygiène rigoureuse de son logement (lavage régulier du sol et des surfaces servant à l’alimentation), enfin de prendre toutes mesures permettant de limiter la présence de rongeurs (dératisation).

Dengue :
Cette maladie virale est transmise par les piqûres de moustiques et se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée). Il convient donc de respecter les mesures individuelles de protection et ce, y compris la journée : vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques. La dengue pouvant prendre une forme grave, il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de fièvre. La prise d’aspirine est déconseillée. Par ailleurs, il n’existe pas de traitement médicamenteux préventif contre la dengue.

L’équipement des hôpitaux à Sainte Lucie étant insuffisant, les malades et les blessés sont souvent évacués vers le C.H.U. de Fort-de-France en Martinique. En cas d’accident de plongée, le caisson de décompression n’est disponible qu’en Martinique ou en Barbade.

Disposer de crèmes répulsives contre les moustiques et les nuées de moucherons (porter des vêtements à manches longues de préférence de couleur claire, jupes longues ou pantalons...).

Contracter avant le départ une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.
L’attention des voyageurs est appelée sur la nécessité de contracter une telle assurance même si le voyage envisagé est entrepris à bord d’un bateau individuel.
A noter que dans plusieurs hôpitaux, les soins de santé sont à régler d’avance. Il est donc recommandé de s’assurer, avant le départ, que le contrat d’assurance couvre bien ce type de dépense.

Numéros utiles

  • Urgences de l’hôpital Saint Jude à Vieux Fort : [1] (758) 454.60.41
  • Urgences de l’hôpital Tapion à Castries : [1] (758) 459.20.00. (Hôpital privé)
  • Urgences de l’hôpital civil "Victoria Hospital" à Castries : [1] (758) 452.24.21.
  • Service d’ambulances assuré par les pompiers : [1] (758) 452.23.74 ou [1] (758) 452.23.73.
    En cas de nécessité d’évacuation vers la Martinique :
  • St Lucia Helicopters Ltd : [1] (758) 453.69.50. ou [1] (758) 450.54.04 ou [1] (758) 458.13.90.

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter le site de l’INVS, ainsi que celui de l’OMS, qui vous renseigneront sur l’état sanitaire de ce pays, ou les sites de l’institut Pasteur de Lille et de l’institut Pasteur de Paris.

Dernière modification : 16/09/2011

Haut de page